La population - Recensements et dénombrements ( hors religieux du prieuré )






(aquarelle de Bernard MARTIN de Reims -2015)


 

Si le nombre des habitants de Saint-Marcel recensés jusqu’aux alentours de 1850 peut paraître important comparé à celui enregistré à compter de la seconde moitié du XX siècle, c’est que, comme partout ailleurs, le village eut à souffrir de l’éxode rural vers les villes.





au XI siècle    au XIV siècle    1614    1790    1793    1800    1806    1813    1815    1821    1829    1831    1836                 464                476              63       550      450      438      462      474      428      435     450      450      442
                                             feux



1839    1841    1843    1846    1851    1856    1860    1861    1864    1866    1870    1872    1876    1881    1886
  454     438      443      460      435      391      390     382      122      359      359      348     336      321     309
                                                                                           feux



1891    1896     1901    1906    1911    1921    1926    1931     1936    1946    1954    1962    1968    1975    1982
 285      260       261      250      235      188      185      199      203      179      177     170      150      133      115




1990    1999    2006    2007
  104     107      113      114                                                                               

                                 



 


Il est à noter qu’au XI siècle, seulement 10% de la population française et européenne vivaient en ville .


En France, au milieu du XVIII siècle, 50% des enfants décèdaient avant l'âge de 10 ans et dans 2% des accouchements les femmes mouraient en couche. Une famille moyenne de l'époque comptant généralement 5 enfants, statistiquement le rique de mourir en couche pour une mère de famille était donc de 10%. L'espérance de vie ne dépassait alors pas 25 ans.

Si on fait abstraction des effets des différentes guerres, elle atteint 30 ans à la fin du XVIII siècle et fait un bond en 1810 pour atteindre 37 ans ( en partie grace à la vaccination contre la variolle ).

Cette hausse se poursuit au XIX siècle pour atteindre 45 ans en 1900.

Au cours du XX siècle, les progrès de toute espèce ( alimentation, médecine, hygiène ... ) font que les décès d'enfants deviennent plus rares, et à partir de 1920-1930 le principe de l'accouchement en milieu médicalisé apparait, accentuant encore cette tendance. 




Les soldats du village morts pour la France :

    - première guerre mondiale     :   4 ( et un disparu en Champagne)
    - deuxième guerre mondiale    :   0
    - Algérie                                 :   1






 



Créer un site
Créer un site