Sur les traces du Closey de Valotte



Photo panoramique (Août 2013)







   

Le Closey était une sorte d’oppidum gaulois constitué d’une simple levée de terre, peut-être surmontée et complétée d’une palissade en rondins de bois qui servait de lieu de refuge pour les proches habitants dans l’attente des renforts extérieurs.

 


derrière la première clôture : les restes du talus en arc de cercle
(Août 2013)






dessin extrait du manuscrit de Jules ROY de 1888

(collection Jean Marie GUILLAUME)



Sa position à proximité immédiate de la fontaine de Valotte (ce qui, à l'époque lui valut le nom de " Closé du Bois de Lavalotte)  et de l’ancien village d’Albiniacum fonde d’autant plus cette hypothèse du refuge.


Cette très ancienne édification ainsi fortifiée a ultérieurement été réutilisée pour abriter des bâtiments de ferme, et en l’occurrence ceux de la ferme dite de la « Grange de Valotte » qui était restée la propriété du clergé jusqu'à la révolution en tant que dépendance du prieuré.

 


au fond : la Bridelle
devant : les restes du fossé
(Août 2013)






 




Créer un site
Créer un site